Fin des lampes à vapeur de mercure.

A partir du 13 avril 2015 les lampes à vapeur de mercure ne seront plus fabriquées en Europe suite à la directive européenne 245/2009.

Cette règlementation met fin à des sources avec un rendement très moyen de 50 Lumens/Watt et avec un indice de rendu des couleurs ou RA très faible de 50. Toutefois rien n'empêche les fabricants ou les revendeurs d'écouler leurs stocks après cette date. L'ampoule à vapeur de mercure est la moins efficace des lampes à décharge, le potentiel de réduction des économies d'énergie pouvant représenter jusqu'à 75% si l'on remplaçait tous les luminaires en place.

En France on estime que 40% du parc des luminaires d'éclairage public en service ont plus de 25 ans et un tiers sont équipés de lampes à vapeur de mercure et ce, sans compter les installations intérieures publics ou privées comme l'éclairage des hangars ou du parc industriel, le tout étant  estimé à plus de 3 millions d'unité.

Les fabricants d'éclairage conseillent de remplacer le luminaire complet soit par une version aux halogénures métalliques ou par une version Led moins énergivore et plus performante.

Toutefois ces lampes peuvent être substituées par des sources dites " retrofit " (remplacement direct sans modification de l'équipement) par des lampes à iodure métallique comme RELUMINA  de Sylvania.

Relumina est une lampe à iodure métallique avec un rendement pouvant aller jusqu'à 88 Lumens/ Watt, avec un IRC de 84 qui est directement remplaçable au lieu et place de la lampe à vapeur de mercure équipée d'un ballast :

  • 55w en remplacement de 80w
  • 85w en remplacement de 125w
  • 170w en remplacement de 250w

Cette solution est une vision à court terme car le remplacement intégral du luminaire restera le meilleur investissement en permettant d'économiser jusqu'à 75% d'énergie.

Lumhouse Avril 2015.