Lampes fluocompactes

Quelles économies peut-on espérer grâce aux lampes fluocompactes ?

Les lampes fluocompactes permettent d'économiser de 70 et 80% d'économie d'énergie par rapport à une lampe incandescente.

Peut-on utiliser une lampe fluocompacte sur une minuterie ?

La grande majorité des lampes fluocompactes ne fonctionnent  pas sur un variateur sauf si cela est spécifiquement indiqué par le fabricant et elles ne sont pas compatibles sur tous les variateurs.

Comment avoir une lampe fluocompacte éclairant comme mes ampoules à incandescence?

Pour cela il ne faut plus se focaliser sur les watts mais sur le flux lumineux exprimé en Lumen.

Petite astuce pour se repérer :

Il suffira de trouver les lumens qui sont indiqués soit sur l'emballage, soit dans la fiche technique du produit.

Pour une lampe incandescente de 100w, le flux est équivalent à environ à 1500 lumens. Le calcul est simple : 1500lm/100w = 15 Lumens par watt. Une simple multiplication suffit pour connaître la comparaison avec une lampe fluocompacte.

Exemple : Vous recherchez l'équivalent d'une lampe incandescente de 60w.

60w x 15 lumens par watt = 900. On peut donc estimer qu'une ampoule fluocompacte indiquée 850 lumens et proche des 60w d'une ampoule incandescente. Ceci n'est pas un calcul très pointu ni très professionnel mais il a l'avantage de s'y retrouver ce qui est très pratique.

Pourquoi les lampes fluocompactes consomment-elles moins d'énergie que les ampoules classiques ?

Les lampes fluocompactes 230v utilisent non pas un filament comme les lampes à incandescences mais des électrodes et un gaz. C'est en fait un tube fluorescent communément appelé néon qui est recourbé plusieurs fois sur lui-même d'où le terme de lampe ou ampoule fluocompacte. Une alimentation électronique est embarquée dans le culot lui permettant de fonctionner dans des conditions optimales.

Les lampes fluocompacte sont-elles vraiment écologiques ?

On ne peut pas parler proprement de lampes écologiques car les lampes fluocompactes ont du mercure dans lequel la lampe ne pourrait fonctionner.

La quantité de mercure reste toutefois infime mais elle doit passer pas le recyclage en fin de vie.

Comment fonctionne une lampe fluocompacte ?

La lampe fluocompacte est un tube fluorescent (communément appelé néon) miniaturisé et qui est replié plusieurs fois sur lui-même. A l'intérieur est appliqué une couche de phosphore, ainsi que deux électrodes (cathode) à chaque extrémité. Eventuellement on pourra y rajouter par-dessus une enveloppe telle qu'un globe pour lui donner une forme plus élégante.

Des composants électroniques, appelé ballast ou self, sont incorporés dans la base de la lampe ainsi que son culot, généralement à vis ou à baïonnette. Dès mise sous tension un arc électrique se propage entre les deux cathodes à l'intérieur du tube. Les électrons produits percutent les atomes de mercure et émettent une lumière ultra-violette invisible à l'œil nu. Les ultraviolets en heurtant la couche de phosphore émettent une lumière visible. La température de couleur sera déterminée suivant la composition de la couche phosphore. On pourra avoir ainsi des teintes chaudes, neutres ou froides.