La réglementtation RT2012 pour les luminaires

Règlementation thermique 2012  (RT2012)

Bien choisir les encastrés pour faux-plafond dans la cadre de la RT2012.

Pour simplifier, la règlementation impose l'efficacité thermique du bâtiment, une contrainte sur la consommation maximale des énergies primaires et obligation de mesure des consommations énergétiques. Cela implique le traitement des ponts thermiques et de la perméabilité à l'air.

La problématique est de bien préparer les différentes couches d'isolants et l'écran par-vapeur pour recevoir des encastrés, ce qui n'est pas souvent le cas. Les luminaires à led ne chauffent pas sous leur optique mais dégage de la chaleur sur le dessus. Il faut impérativement que cette chaleur ne soit pas confinée au risque de rupture de la led et puisse bien se dissiper.

Il existe sur le marché des encastrés fixes ou plus rares orientables avec ampoule led débrochables que vous pourrez changer lors de sa fin de vie ou des versions avec convertisseur et led intégrée non remplaçable mais le choix est limité car la RT2012 impose un joint d'étanchéité à l'air.

Les encastrés avec led débrochables sont généralement limités en puissance lumineuse, généralement entre 350 et 450 lumens, ce n'est pas toujours suffisant. Il est préférable de sélectionner une version avec led intégrées et convertisseur séparé plus efficace entre 650 et 850 lumens et certains permettant de faire de la variation de lumière.

Dans tout les cas il ne faut pas de contact avec l'isolant et le spot encastré, il faut donc qu'il ai une entente avec le poseur du faux-plafond et l'électricien afin de bien préparer la pose des encastrés. Il existe sur le marché des boîtes d'encastrement qui doivent être installées avant la fermeture du faux-plafond ce qui permet la longévité des spots.